Twilight Chapitre 5 : Révélation, 2e partie

0 Flares 0 Flares ×

De Bill Condon

« I thought we would be safe forever. But « forever » isn’t as long as I’d hoped. » (Bella)

Synopsis : Après la naissance de sa fille Renesmée, Bella s’adapte peu à peu à sa nouvelle vie de vampire avec le soutien d’Edward. Se sentant menacés par cette naissance d’un nouveau genre, les Volturi déclarent la guerre à la famille Cullen…

Attention vous entrez dans la zone spoiler.

Pour préparer leur défense, les Cullen vont parcourir le monde pour rassembler les familles de vampires alliées et tenter de repousser les Volturi lors d’un ultime affrontement.

Ce dernier volet de la saga Twilight est à la hauteur des précédents : sans intérêt. On espérait une fin renouant avec l’atmosphère mystérieuse et plutôt originale du premier film, le seul réussi. Il n’en est rien. L’histoire et les personnages sont grossièrement dépeints, avec des très méchants vampires- sadiques et dénués d’humanité- et des très gentils vampires- aimant leur prochain-, alliés aux fidèles et très soporifiques loups garous. Le film atteint des degrés de paresse particulièrement élevés, avec un scénario dépourvu de la moindre idée, une musique recyclée des précédents films et des dialogues d’une idiotie abyssale, avec des phrases telle que « I was born to be a vampire », prononcée par Bella. A croire que la seule vue de Bella et Edward soit une satisfaction suffisamment forte pour se dispenser d’un scénario.

L’unique retournement inattendu, à savoir le combat final, se révèle être une projection dans l’avenir, destiné à effrayer les spectateurs sans aller jusqu’à les sortir de leur torpeur guimauvante. On sursaute mais sans aller jusqu’à ôter au spectateur son rêve d’immortalité, en tuant réellement un des personnages. Après tant de chichis, on finit par une partition à l’amiable entre les deux camps ennemis. Bref, beaucoup de bruits pour rien. On aurait préféré les voir tous s’entretuer une bonne fois pour toute afin d’être certain d’échapper à une énième suite.

Quant à l’histoire d’amour entre la nouvelle vampire Bella et Edward, elle devient ennuyeuse à force d’être sirupeuse, avec un Edward éperdument béat devant les moindres faits et gestes de sa dulcinée et une Bella toujours aussi sinistre. Mais les adolescents en mal du grand amour y trouveront probablement de quoi fantasmer en frissonnant à l’idée d’un amour interdit avec un vampire, dans le respect de l’abstinence et du mariage. Une subversion faisant l’apologie des valeurs traditionnelles. Cette saga ultraconservatrice est enfin finie, on ne peut que s’en réjouir.

Titre original : The Twilight saga : Breaking Dawn, part 2. Réalisation : Bill Condon. Acteurs principaux : Kristen Stewart (Bella Swan), Robert Pattinson (Edward Cullen), Taylor Lautner (Jacob Black), Peter Facinelli (Dr Carlisle Cullen), Elizabeth Reaser (Esme Cullen), Ashley Greene (Alice Cullen), Jackson Rathbone (Jasper Hale), Kellan Lutz (Emmett Cullen), Nikki Reed (Rosalie Hale), Billy Burke (Charlie Swan), Mackenzie Foy (Renesmee). Scénario : Melissa Rosenberg d’après le roman de Stephenie Meyer. Pays d’origine : Etats-Unis. Date de sortie : 2012. Durée : 115mn (1h55).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>