Populaire

0 Flares 0 Flares ×

De Régis Roinsard

Synopsis : Printemps 1958. Rose Pamphyle, 21 ans, vit avec son père dans un petit village normand. Alors qu’elle rêve de découvrir le monde, son père la destine à épouser le fils du garagiste et à devenir une parfaite maîtresse de maison. Mais Rose décide de prendre sa vie en main et se rend à Lisieux passer un entretien d’embauche pour devenir la secrétaire de Louis Echard, 36 ans, le patron d’un cabinet d’assurance…

Attention vous entrez dans la zone spoiler.

Elle se découvre une rapidité exceptionnelle pour taper à la machine. Louis l’engage à condition qu’elle participe à des concours de vitesse dactylographique. Rose s’installe chez son patron qui devient son entraîneur. C’est le début de l’aventure pour la jeune normande, prise dans des tourments amoureux et sportifs.

On aurait aimé pouvoir dire beaucoup de bien de Populaire. Son actrice principale, Deborah François, est charmante, Romain Duris est sympathique comme à son habitude, Bérénice Béjo compose un seconde rôle de qualité, l’ambiance des années 50 est plaisante par sa nostalgie désuète bon enfant, et l’histoire est originale. Malgré ces qualités, le film est décevant. L’histoire s’essouffle rapidement dans une répétition des mêmes scènes, des mêmes tapotements frénétiques sur les machines, des mêmes errements sentimentaux de l’assureur. On l’aura compris, taper à la machine requiert une certaine dextérité. Mais au-delà de ce constat et de la sympathique histoire d’amour entre la secrétaire et son patron, le film s’étire en longueur.

Populaire n’est pas nécessairement synonyme de superficialité. Or ici, les rares pistes sociales abordées se dissipent dans un nuage de bons sentiments. Le sujet même du film, les femmes et leur volonté d’émancipation à travers le travail, n’est pas du tout creusé. Il aurait été intéressant d’avoir une analyse plus fine sur une société où le rêve des femmes est d’être secrétaire, où comment des femmes se sont engouffrées dans la brèche de métiers « pour femmes » pour gagner en autonomie et initier ainsi un premier pas décisif vers l’égalité entre sexes. Populaire n’en reste pas moins une comédie plutôt plaisante à voir, surtout en cette période de Noël.

Titre original : Populaire. Réalisation : Régis Roinsard. Bill Condon. Acteurs principaux :  Romain Duris (Louis Echard), Déborah François (Rose Pamphyle), Bérénice Bejo (Marie Taylor), Mélanie Bernier (Annie Leprince Ringuet), Nicolas Bedos (Gilbert Japy). Scénario : Daniel Presley, Régis Roinsard, Romain Compingt. Musique : Emmanuel d’Orlando. Pays d’origine : France, Belgique. Date de sortie : 2012. Durée : 1h51 (111mn). 

2 réflexions au sujet de « Populaire »

  1. ça me fait penser au personnage de Peggy dans Mad Men, de secrétaire nunuche elle devient « writer » dans l’agence de pub de Don. J’avais envie de le voir mais tu me dissuades ;)

  2. Le film est quand même très agréable à regarder. On passe un très bon moment. Même s’il n’est pas très profond, il nous apprend que le métier de secrétaire pouvait être perçu dans les années 1950 comme une libération de la femme. Par contre, qu’est ce que Romain Duris a vieilli!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>